Conclusion

    Il est aujourd’hui scientifiquement prouvé que l’humour et le rire sont bénéfiques pour la santé. L'effet de relaxation et la bonne humeur, qui en découlent, sont particulièrement efficaces dans la lutte contre le stress.


    Toutefois, le rire n'est pas assimilable à un médicament, car, contrairement à ceux-ci, il n'est pas efficace contre une maladie en particulier et ne peut pas la guérir seul. De plus, il est difficile de considérer le rire comme un traitement car cette notion est subjective, c'est nouveau et son efficacité n'est pas encore prouvée. Les effets bienfaisants du rire sur l'organisme restent seulement constatés dans certains cas isolés.


    De plus, il semble que le rire peut tuer ! Dans le langage courant, une expression fréquemment utilisée est « mort de rire ». Ainsi, un homme d'âge moyen et en bonne forme physique s'est écroulé durant un spectacle comique, littéralement foudroyé par une crise aiguë de rire. Certaines personnes peuvent subir une réaction allergique à certains anesthésiants qui les font entrer dans des crises de rire incontrôlables qui peuvent conduire jusqu'à l'évanouissement, ou même la mort. Le rire a donc un grand nombre d'effets bénéfiques mais, comme rien n'est bon dans l'excès, il faut savoir en user sans abuser.

   
    Au final, le rire est un réflexe que tous les humains connaissent ou, nous le souhaitons, connaîtront un jour. Il est une sorte d’échappatoire à la réalité souvent difficile du quotidien. Le rire, s'il n'est pas une thérapie au sens strict du terme, il contribue toutefois à la guérison : ses qualités apaisantes et la joie qu'il procure ne sont plus à prouver. C'est un phénomène qui permet tout de même l’introduction « d'un peu de douceur dans ce monde de brutes ».

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×